Bienvenue sur le site de la Communauté des frères de Saint-Jean

Vie apostolique

Au début de sa première épitre, l’apôtre saint Jean écrit : « Ce qui était dès le commencement, ce que nous avons entendu, ce que nous avons vu de nos yeux, ce que nous avons contemplé, ce que nos mains ont touché du Verbe de vie; car la Vie s'est manifestée :  nous l'avons vue, nous en rendons témoignage et nous vous annonçons cette Vie éternelle, qui était tournée vers le Père et qui nous est apparue ; ce que nous avons vu et entendu, nous vous l'annonçons, (1Jn 1, 1-3). A sa suite, les frères de Saint-Jean veulent témoigner de cette contemplation du Seigneur. C’est pourquoi ils veulent que leur vie de prière et de communion fraternelle surabonde en élan missionnaire, et que leurs prieurés soient comme des oasis de lumière, de charité et d’amour.

Nos prieurés étant fondés dans le monde à la demande des évêques, la vie apostolique des frères prend des formes très variées ici ou là, en fonction des besoins des diocèses. À Yaoundé, par exemple, les frères sont en charge d’un collège ; à Pellevoisin, ils s’occupent de jeunes toxicomanes ; à Londres, ils ont une paroisse ; à Tainan, ils sont responsables de l’aumônerie universitaire ; à Laredo, ils ont un centre de retraites spirituelles ; etc. [pour découvrir davantage cette diversité de missions, voir l’onglet suivant : « au service de l’Eglise »]

       

      

Comme le dit notre Directoire de la vie apostolique : « Par-delà sa diversité, l’activité apostolique des frères s’unifie grâce à l’esprit contemplatif dans lequel elle doit être accomplie, à la suite de Saint Jean » (D106bis.2).

Le père Marie-Dominique PHILIPPE écrivait dans la Règle de vie qu’« à la suite de Jean, les frères de Saint-Jean comprendront que l’Esprit Saint leur demande avant tout d’être, avec Marie, témoins dans le monde d’aujourd’hui de l’amour jaloux du Christ pour le Père et pour les hommes. Ils s’efforceront d’être toujours plus attentifs aux misères des hommes d’aujourd’hui ce qui exigera d’eux une connaissance profonde et intelligente de ce qu’est l’homme  ». (Règle de vie § 15) ; « ils recherchent donc une union de plus en plus profonde, personnelle et communautaire avec le Christ. C’est ainsi que tout en cherchant à « être cachés avec le Christ en Dieu », par Marie, ils pourront être, dans le monde d’aujourd’hui, témoins de l’amour de Dieu pour les hommes et témoins de la vérité  ». (Règle de vie § 12).

 

Etant donné le climat idéologique du monde actuel, nous aimons aussi lier l’annonce de l’Evangile à une recherche de la vérité sur l’homme et le monde qui l’entoure. La confusion intellectuelle est une réelle misère de notre temps. Nous essayons d’y être attentifs en promouvant, partout où cela est possible, une réflexion humaine (philosophique) visant à rejoindre tout homme en quête de sens et de vérité. C’est pourquoi notre vie apostolique passe souvent par le questionnement et le dialogue philosophique avec les personnes que nous rencontrons. Et dans la plupart des prieurés des frères, des enseignements philosophiques sont donnés sous diverses formes dans le cadre de ce que nous appelons « l’École Saint-Jean ».

Pour les croyants, nous aimons aussi promouvoir l’intelligence théologique de la foi, notamment par une lecture approfondie et vivante de la Parole de Dieu.